Un plan pour vous guider tout au long de votre journée de travail

Vous êtes de ceux qui ne jurent que par une liste de tâches ? Grâce à elle, vous savez ce que vous avez à faire en un clin d’œil. Et une fois une tâche achevée, vous vous pouvez tranquillement la biffer de votre liste. Qui plus est, vous pouvez subdiviser des tâches complexes en sous-tâches, qui peuvent alors être effectuées l’une après l’autre. Cela paraît simple, mais ce ne l’est pas. Votre liste de tâches peut très rapidement prendre des proportions excessives et augmenter votre niveau de stress. Comment donc en garder la maîtrise ?

Choisissez le bon outil

Jusqu’il y a quelques années, l’établissement d’une liste de tâches se faisait avec un stylo et du papier. Aujourd’hui, vous êtes assailli par une multitude d’applis de planification en tous genres. Vous préférez le numérique ou le papier ? Optez-vous pour une appli qui vous envoie des rappels ou qui vous permet même de partager vos tâches avec des personnes de contact ?

Bon à savoir
Bien que certaines tâches puissent être gérées au moyen d’un planificateur, cette solution ne convient pas pour la gestion de projets, du fait de la complexité de ces derniers. Il existe des outils spécifiques pour la gestion de projets reprenant divers aspects, comme les tâches et la création de rapports.

Utilisez le meilleur format

Voulez-vous travailler avec une liste de tâches journalière ou préférez-vous établir un plan d’action hebdomadaire ? Dressez un inventaire de vos tâches et choisissez le format qui vous convient le mieux. Vous augmenterez ainsi votre productivité et votre motivation.

Fixez une échéance (réalisable)

Une liste de tâches n’est pas une simple énumération de tâches restant à effectuer. C’est un plan de travail visant à structurer votre temps de travail. Vous voulez travailler encore plus efficacement ? Dans ce cas, fixez vous-même ou en concertation avec d’autres une échéance (réalisable) pour chaque tâche. Vous obtiendrez ainsi un aperçu fonctionnel qui vous permet de fixer des priorités.

Soyez réaliste

Il y a des tâches qui nécessitent plus de temps que d’autres. Assurez-vous donc bien que l’échéance fixée est réaliste. Car le non-respect d’une échéance a un effet démotivant. Et cela met précisément à mal le but d’un plan d’action. Combien de fois avez-vous déjà dépassé une échéance ?

Utilisez une bonne présentation

La présentation de votre liste de tâches en augmente également l’efficacité. Comment ? Peut-être êtes-vous plus rassuré en utilisant un style assez simple avec une liste de puces. À moins que vous n’ayez besoin de plus de structure et que vous optiez pour une liste classée par date. Quelle présentation choisissez-vous ?

Faites une liste de tâches à ne pas exécuter

Vous savez à présent comment rédiger une liste de tâches qui vous accompagnera sans peine tout au long de votre journée. Saviez-vous qu’une liste de tâches à ne pas exécuter est tout aussi importante ? Inscrivez-y les choses auxquelles vous ne souhaitez pas consacrer de temps ni d’énergie, de manière à vous laisser plus de latitude pour les choses qui importent vraiment.

Choisissez le bon lieu de travail équipé des meilleurs outils

Saviez-vous par ailleurs que le lieu de travail et les outils correspondants pouvaient vous aider à traiter correctement votre liste de tâches ? Optez pour une pièce calme avec un écran supplémentaire pour lire un dossier complexe. Le brainstorming, en revanche, se fera de préférence dans une pièce lumineuse, équipée d’un vidéoprojecteur ou d’un grand écran.

Au travail avec votre liste de tâches à (ne pas) exécuter

Êtes-vous prêt vous aussi à passer votre journée de travail de manière structurée et positive ? Dans ce cas, mettez-vous au travail avec votre liste de tâches à (ne pas) exécuter !