Ensemble, ils protègent et restaurent plus de 80 000 hectares de forêt. Les entreprises modernes comprennent qu’elles doivent faire des affaires de manière socialement responsable. HP aussi. Dès 1987, par exemple, HP a lancé un programme de recyclage du matériel. Dans les années 1990, HP a même ajouté des programmes de recyclage pour les cartouches d’encre et de toner. En 2010, HP a franchi plusieurs étapes grâce à ces efforts, notamment en fabriquant plus d’un milliard de cartouches d’encre à partir de plastique recyclé et en développant la première imprimante sans PVC au monde. Et aujourd’hui, HP poursuit ses efforts dans le domaine des pratiques commerciales durables.

La HP Sustainable Forest Cooperative

La lutte de HP contre le changement climatique a pris une nouvelle forme en 2019. Depuis lors, HP travaille en étroite collaboration avec le WWF et d’autres ONG pour non seulement protéger mais aussi restaurer plus de 80 000 hectares de forêt. Ce partenariat de cinq ans a été entériné par le biais de la HP Sustainable Forest Cooperative.

Un avenir positif pour la forêt

Concrètement, HP fait don de 11 millions $ au WWF pour soutenir 2 projets :

  • Une partie de la forêt atlantique menacée au Brésil va ainsi être restaurée.
  • Les fermes d’état et les plantations forestières chinoises peuvent ainsi être gérées de manière plus durable.

Mais aussi

HP contribue également aux objectifs scientifiques pour les forêts (développés par le WWF). Cette coopération inédite fournit des orientations sur la quantité et la qualité des forêts requises dans les régions clés. Il est ainsi possible de restaurer et de protéger les écosystèmes forestiers et de garantir des avantages supplémentaires pour les hommes, les plantes et les animaux.

Un environnement de travail durable et hybride

En plus du partenariat avec le WWF, HP accorde également une attention particulière aux activités durables dans l’Office of the Future. Car les employés modernes choisissent consciemment leur lieu de travail en fonction de leurs tâches. Ils préfèrent s’occuper des tâches exigeant une grande concentration dans leur bureau à domicile. Là, ils peuvent se concentrer de manière optimale et ne doivent pas se déplacer, ce qui réduit leur empreinte écologique. Les employés veulent aussi travailler mieux. Par exemple, ils trouvent important d’utiliser des technologies intelligentes et plus respectueuses de l’environnement afin de pouvoir travailler efficacement. Les employeurs sont eux aussi conscients que les employés accordent de plus en plus d’importance à cette question, tout en réalisant qu’en tant qu’organisation, ils peuvent eux aussi faire la différence. C’est clair : la responsabilité sociale des entreprises est une nécessité dans l’environnement de travail hybride.